quelLogicielChoisir4.png
avatar

Par Fremox

Quel Logiciel 3D Choisir? (4/4)

23 Janvier 2017

Le choix de la rédaction

Vous remarquerez, si vous avez lu l’intégralité du dossier (félicitations !), qu’au final seuls 2 softs sortent grands vainqueurs de notre étude : MAYA (pour le cinéma d’animation et les VFX) et Cinema4D (pour le motion design et le broadcast). Faut-il pour autant en conclure que 3DS MAX n’a plus d’intérêt ? Bien sûr que non !

 


On sait à quel point Autodesk - ce mastodonte aux ressources gigantesques - peut changer la donne dans l’univers de la 3D (je ne serais pas étonné qu’ils fusionnent un jour MAYA et 3DS MAX, tant les deux se ressemblent de plus en plus !), mais force est de constater que les possibilités offertes par C4D en terme de motion design surpassent aujourd’hui (ce n’était pas le cas il y a encore quelques années) celles de 3DS MAX !
Il n’en reste pas moins une solution des plus complètes, et restera pour longtemps le standard dans ses champs d’application historiques : le design industriel avec le support de ses autres logiciels (Inventor, AutoCad...) et d’autres formats CAD (Solidworks), mais aussi et surtout la visualisation architecturale et le jeu vidéo.


En parlant de jeu vidéo, il y a fort à parier, avec l’arrivée fulgurante de la "Virtual Reality » (dont nous avions beaucoup parlé dans notre émission #07 avec Chris Bobotis) et la création de contenus pour la vidéo à 360°, que 3DS MAX regagnera du terrain dans quelques années !

Wait and see...


Toujours est-il que, chez Motion Café - communauté créée par et pour des motion designers - nous sommes clairement positionnés sur... le motion design évidemment ! Nous sommes donc particulièrement sensibles à l'approche artistique, à la facilité de prise en main des outils d’animation, et aux passerelles créées vers notre soft préféré... After Effects ! De ce fait, nous vous préconisons bien sûr de vous former à Cinema4D, pour toutes les raisons évoquées plus haut (et aussi, parce que c’est le seul logiciel qui apparement apprécie le café autant que nous, si l’on en croit le nom de ses modules MOCCA, XPRESSO, COFFEE...)


Un peu de grain à moudre pour relativiser !


Comme tous les goûts sont dans la nature et qu’on ne prétend pas avoir la science infuse, il est très difficile d'avoir un avis tranché à 100% et complètement impartial sur ce sujet ô combien épineux... C’est pourquoi nous vous donnons ici quelques informations intéressantes, qui vous permettront de relativiser tout ce qui a été dit précédemment :

C4D est perfectible (des lenteurs dans le viewport quand les scènes deviennent lourdes, certains modules vieillissants comme BodyPaint 3D pour le dépliage UV ou encore Thinking Particles pour les simulations, pas de moteur de rendu utilisant nativement le GPU...). Toutefois, les autres concurrents - quoi qu’en diront les pro- Autodesk - le sont également (aucun logiciel n’est - et ne pourra jamais être - parfait !). D’autant que certains manques de C4D, comme les simulations de fluides par exemple, peuvent être comblés par des plugins tiers comme X-Particles ou Turbulence FD. De même qu’au niveau du rendu temps réel dans le viewport (rendu possible grâce au GPU), il devient presque la norme, aujourd’hui, de passer par un moteur de rendu externe comme Octane.



En parlant de moteur de rendu GPU externe... Autodesk - en mode rouleau compresseur - a par ailleurs récemment acquis Arnold Renderer ! Moteur externe que beaucoup de C4D-istes avaient commencé à approcher... Rien ne nous dit qu’ils arrêteront la distribution de ce plugin pour Cinema4D, mais il n’y aurait rien d’étonnant à cela : ce ne sera pas la première fois qu’Autodesk s’approprie un soft au détriment de ses concurrents!

Arnold Showreel January 2013

Toutefois, il restera toujours (avec Octane, Vray, Corona, Maxwell, Indigo et Thea Render) de nombreuses solutions alternatives pour le rendu dans C4D. Autodesk vient tout juste d’acquérir également un ancien plugin pour Maya nommé MASH, créé à l’origine pour reproduire (pour ne pas dire « copier ») ce qui se fait sur MOGRAPH dans C4D. Et ce module a bien entendu été l’intégré nativement à MAYA, ce qui fait de ce logiciel un concurrent encore plus redoutable pour Maxon en empiétant sur son territoire : le motion design !

Enfin, rien ne vaudra jamais... l’expérience !
En effet, seul l’humain est réellement au centre de la création, ces logiciels quels qu’ils soient ne sont au final... que des outils ! Et puisque tous les goûts sont dans la nature, certains pourront parfois préférer - par ressenti personnel ou par habitude - le système nodal des logiciels Autodesk, au principe arborescent (hiérarchies « parent/enfants ») de Cinema4D. Aussi, pour vérifier quel soft est fait pour vous, la meilleure solution est encore de... les tester !
Une version d’essai gratuite et limitée dans le temps existe pour les trois.

Quoi qu’il en soit, nous espérons que votre choix aura été facilité (ou conforté) par notre dossier, qui se veut être un véritable guide plus qu’un point de vue subjectif.

Quant à nous, notre choix étant fait, vous comprenez maintenant mieux pourquoi nous avions, en début d’année, ouvertement créé sur le forum une section entièrement dédiée à Cinema4D. Attendez-vous d’ailleurs, dans les prochains mois, à quelques contenus très utiles tournant autour de C4D : tutos, freebies, articles... Stay tuned !

Une réaction, un désaccord ? Votre avis nous intéresse ! N’hésitez pas à venir débattre avec nous de ce sujet passionnant, en commentant directement l’article ici même, ou sur le forum.

Si l’article vous a plu et vous a été utile, n’hésitez pas non plus à le partager !

À voir aussi

Motion Café est une communauté dédiée à tous les passionnés de Motion Design,3D, VFX etc.
Que vous soyez utilisateur d’After-Effects, C4D ou tout autre logiciel lié à l’infographie vous devriez trouver votre bonheur ici.
N'hésitez pas aussi à nous rejoindre sur le forum ou dans notre groupe facebook afin d'échanger avec toute la communauté !

Top